Qui se trouve trop bête ?

Parauretourdelecole

Qui se trouve trop bête ?

C’est ainsi que m’a accueillie Lila, une des 12 élèves en difficulté de 6è que je suis cette année dans le cadre du projet de recherche scientifique e-pim (http://jr3c.org/recherche/)

Une fille pleine d’entrain

Pourtant, lorsque l’enseignante m’indique qui est Lila, je vois une petite fille pleine d’entrain qui aime bien rigoler avec ses camarades.

Cette fois là, les élèves débutaient la première séance de la fameuse dictée négociée. L’enseignante dicte une phrase et les élèves posent des questions lorsqu’ils ont un doute sur la grammaire ou l’orthographe de ce mot. « j’ai un doute sur la terminaison du verbe commencer » ou  » je ne sais si je dois mettre le participe passé au pluriel ». L’enseignante donne alors des pistes pour aider les élèves à s’auto-corriger. Comme ils vont utiliser le chat pour poser des questions liées à leur difficultés, cette dictée a été rebaptisée « dictée Chattée ».

Je demande donc à Lila l’autorisation de la filmer pendant qu’elle travaille. Elle me donne son accord avec joie.

Un manque d’estime de soi

Puis très vite elle me dit : « oh tu sais moi je suis pas très forte en français je fais plein de fautes, c’est parce-que je suis trop bête ». Elle m’a dit ça comme si c’était acté, définitif, comme si ça la résumait toute entière.

Ca m’a choqué j’avoue qu’une petite fille de 11 ans soit aussi fataliste sur ses capacités. Alors je lui dis « non tu n’es pas bête, tu fais juste des fautes d’orthographe. Tu sais moi aussi je fais des fautes d’orthographe, je suis dyspraxique, en écriture je ne suis pas très forte ! »

Elle m’a alors regardé d’un air concentré « mais pourtant tu es chercheure, tu es intelligente ! ». « L’intelligence et les fautes d’orthographe ça n’a rien à voir tu sais ! Toi tu es intelligente, juste tu as un peu plus de mal avec le français ».

La compétence scolaire ne reflète pas l’intelligence

Cette petite m’a beaucoup touchée parce qu’elle me rappelle moi quand j’avais son âge. Et des Caroline, des Lila il y en a beaucoup. C’est incroyable ce que parfois les amalgames peuvent faire sur des enfants.

On peut être bons à l’école et faire des choses stupides, ou être moins bons à l’école et avoir une analyse de la vie très pertinente.

Que ce soit à la maison ou en formation, pour des adultes ou des enfants, je ne manque jamais de recadrer ces petites phrases assassines :

  • je suis trop nul.le j’ai oublié -> non tu n’es pas nul.le tu as juste oublié
  • quelle andouille j’ai perdu mon bonnet/effacé mon texte/oublié les pâtes sur le feu…-> non tu n’es pas une andouille tu as juste perdu/effacé/oublié….

Conclusion

Le manque d’estime de soi commence très tôt. recadrer un enfant, un adulte ou soi-même permet d’ôter les étiquettes qui collent à la peau et de ne plus croire que se sont des vérités dont on ne pourra jamais se défaire.

À propos de l’auteur

auretourdelecole administrator