Qui a du mal avec ses émotions au moment des devoirs ?

Parauretourdelecole

Qui a du mal avec ses émotions au moment des devoirs ?

Le problème au moment des devoirs n’est pas forcément le conflit. Ce sont les émotions qui y sont attachées. Et souvent, une fois la pression retombée, c’est la culpabilité qui nous assaille. « Pourquoi lui ai-je dit que…j’aurai jamais dû…si seulement je n’avais pas… ». Étrangement, à situation égale, nous retombons dans les mêmes erreurs. Pourquoi ? Parce-que nous avons 2 cerveaux !!! Ah bon ??? Mais oui, suivez-moi !Cerveau rationnel et cerveau émotionnel

Prenez une bille dans votre main. Mettez-là dans le creux et fermez le poing. La bille, c’est l’amygdale. C’est votre cerveau émotionnel. C’est celui qui agit en fonction des émotions. Le poing c’est votre cerveau rationnel, celui qui vous permet de réfléchir et de prendre des décisions.

Chaque cerveau a son utilité. Sachez que le cerveau qui domine, c’est l’émotionnel. Voilà ce qui se passe en cas d’émotions fortes.

D’abord le cerveau émotionnel, ensuite le rationnel

En cas d’émotions fortes, le cerveau rationnel est complètement squizzé. Les réactions sont filtrées par l’amygdale. C’est pourquoi, on dit des choses et on fait des choses sous émotions qu’on ne ferait pas en temps normal. On ne réfléchit pas, on « pète un cable » ou « les mots sont allés plus loin que la pensée ».  Impossible donc d’agir de manière logique et posée.

Faire baisser la tension pour que l’émotion fasse place à la réflexion

Pour que le cerveau rationnel reprenne ses droits, il faut faire baisser la tension. C’est pourquoi, je vous parle souvent de respiration. Pendant la crise, prendre des respirations profondes permet de faire baisser le taux de cortisol, l’hormone du stress. Une fois ce taux revenu à la normal, vous pouvez enfin réfléchir. Le cerveau émotionnel laisse place au cerveau rationnel. C’est pour cela aussi qu’il est conseillé de ne jamais répondre à un message contrariant dans la foulée. Et que la nuit porte conseil !

Respirez avant de décider

Vous comprenez pourquoi, pendant le temps des devoirs et en cas de conflit, il est utile de ne rien décider, parfois de ne pas parler. Chacun a besoin d’un temps pour que la pression retombe. Car lorsque deux cerveaux émotionnels discutent ils construisent le lit de la culpabilité.

Belle journée !

À propos de l’auteur

auretourdelecole administrator