Qui commence les devoirs sans petite cuillère ?!

Parauretourdelecole

Qui commence les devoirs sans petite cuillère ?!

Dans mes formations sur l’épuisement et le burn-out, je parle de la théorie des petites cuillères. Cette théorie est géniale, parce qu’elle permet de visualiser et d’évaluer notre état de fatigue. Et avoir des petites cuillères avant le temps des devoirs est primordial pour ne pas qu’il se transforme en cauchemar ! Mais c’est quoi exactement cette théorie ? Suivez moi !

 

La théorie des petites cuillères où comment évaluer son état de fatigue !

Tous les matins, nous nous réveillons avec un stock de petites cuillères, que nous avons récupérées pendant la nuit. On va dire…40 ! Et en parallèle nous disposons d’un fût d’énergie.

Chaque action que nous faisons nous prend des petites cuillères. Chacun estime le nombre de petites cuillères utilisées en fonction de ses ressentis. Par exemple : se préparer, une petite cuillère, s’énerver contre les enfants, 3 petites cuillères, une personne nous coupe la route, une petite cuillère, le dossier TrucMuche, 10 petites cuillères et la journée passe.

Plusieurs possibilités.

  • Il est 23h, vous vous couchez, il vous reste quelques petites cuillères. Vous êtes fatigué de votre journée mais ça va. Une bonne nuit de sommeil et demain vous repartez avec vos 40 petites cuillères !

 

  • Il est 14h30, vous n’avez plus de petites cuillères !!!! Et bien vous allez piocher dans votre fût d’énergie pour tenir le coup. Si votre fût est plein, vous êtes fatigués, s’il est à moitié rempli voir moins, vous êtes en épuisement, sinon bienvenue en burn-out !

 

  • Les personnes en burn-out ou en fort taux d’épuisement se réveillent le matin avec environ 4 petites cuillères, un fût quasi vide et la question est : il est 7h du mat, j’ai 4 petites cuillères qu’est-ce que j’en fait ?

Bien entendu dans la journée nous pouvons récupérer quelques cuillères : une sieste, de la respiration, des bons moments…Mais rien ne vaut une bonne nuit d’un sommeil réparateur (parce-que celui où l’on se réveille et où on ne se rendort pas, surtout entre 2h et 5h ne sert pas à grand chose…Et plus on est épuisé moins on dort, sachez-le !)

Combien mon enfant et moi avons nous de petites cuillères avant les devoirs ?

Si mon enfant et moi avons plein de petites cuillères, il y aura peu de tensions et le temps des devoirs se passera relativement bien.

Si je n’ai pas beaucoup de petites cuillères alors, vigilance, ça risque d’être tendu. Car les devoirs peuvent me prendre une énergie que je n’ai pas !

Si mon enfant en face en a un peu, déjà, on limite les tensions parce-qu’il aura assez de ressources pour gérer. Mais si plus personne n’a de petites cuillères alors c’est la foire d’empoigne dans le salon. Chacun est fatigué et énervé, les cahiers volent, tout comme les réflexions que nous regrettons par la suite (une fois que nous avons récupéré nos petites cuillères !).

Comment aborder le temps des devoirs si je n’ai plus de petites cuillères ?

Déjà en avoir conscience c’est fantastique. Parce-que si je sais que je n’en ai pas beaucoup, je vais pouvoir

  • me calmer en me disant que je ne suis pas énervée contre mon enfant mais que c’est mon état de fatigue qui me met les nerfs.
  • me dire que ce soir, tant pis, je serai moins tatillonne
  • prendre un temps avant les devoirs pour respirer et récupérer quelques cuillères
  • accepter que peut-être que ce soir les devoirs passeront à la trappe, quand on ne peut plus, on ne peut plus

Conclusion : prendre soin de mon stock de petites cuillères est vital

Vous l’aurez compris, personne ne vous donnera de petites cuillères. C’est à vous seul que reviens la tâche de gérer votre stock. C’est pour cela que tous les livres de développement personnel vous disent de prendre du temps pour vous. Pour récupérer des petites cuillères ou refaire le plein de votre fût d’énergie.

Si tous les soirs vous n’avez plus de petites cuillères avant les devoirs alors il est temps de vous poser et de réfléchir à votre mode de vie. Le temps des devoirs est souvent un cauchemar quand la fatigue s’en mêle. Parce qu’il y a la vôtre mais aussi celle de vos enfants.

Alors pour que le temps des devoirs ne soit plus un cauchemar, prenez soin de vous ! Belle journée

À propos de l’auteur

auretourdelecole administrator