Qui veut bien faire pour aider ses enfants pendant les devoirs ?

Parauretourdelecole

Qui veut bien faire pour aider ses enfants pendant les devoirs ?

Il y a quelques jours, nous discutions avec ma fille. Elle me disait qu’elle ne voyait pas en quoi c’était gênant si elle ne travaillait pas et avait un zéro à son évaluation. Après tout c’était son choix et elle était prête à en assumer les conséquences (pourvu qu’elle échappe au temps des devoirs !). Moi pas du tout ! Alors je me suis interrogée. Pourquoi n’étais-je pas prête à la laisser échouer ? Voilà ma réponse.

Mon rôle c’est de te mettre sur les rails

C’est ce que je lui ai répondu. Je ne peux pas te laisser échouer parce-que pour le moment mon rôle c’est de te mettre sur les rails. Pour cela, je dois t’apprendre à te débrouiller par toi même en te donnant différentes outils : des méthodes de travail, des aides ponctuelles, des RDV chez des professionnels pour tes troubles DYS, une organisation qui te permet de travailler dans de bonnes conditions (alimentation, sommeil, lieux d’habitation, activités…). Pour moi c’est cela, mettre mes enfants sur les rails, c’est leur donner des outils pour qu’ils puissent par la suite avancer seuls. Sinon, c’est comme si je les laissais à côté de la voie.

Mais que représentent ces rails ?

Ces rails c’est la voie qui me semble la plus juste pour eux en fonction de mes connaissances du moment. C’est une sorte de rampe de lancement, un guide dans lequel je mets mes croyances, mes espoirs, mes difficultés, mon vécu. Je construis ses rails en fonction de qui je suis et de qui ils sont. Et tant que je n’ai pas l’impression de les avoir assez outillé, j’ai du mal à les laisser prendre des décisions qu’ils pourraient regretter.

Où vont-elles ?

Alors là aucune idée. Disons qu’à minima, je les mets sur une voie qui me semble la plus adaptée. Mais je garde en tête qu’à tout moment ils pourront choisir de bifurquer. Si je donne des outils à mes enfants, je dois aussi accepter qu’en fonction de leur âge, ils puissent vouloir ne pas les utiliser. Et donc petit à petit, ils feront leurs choix.

Conclusion

Je ne peux pas te laisser échouer parce-que je ne t’ai pas donné encore les outils qui pourraient te permettre de révéler tes potentialités. Mais, par exemple, une fois que tu auras acquis les méthodes, et que tu auras trouvé tes stratégies pour pallier tes troubles, si tu décides de ne pas travailler et d’échouer alors là oui je te laisserai faire. En attendant…au boulot !!!

 

À propos de l’auteur

auretourdelecole administrator

Laisser un commentaire